Les Techniques céramiques

Terres de Provence - Association Régionale de Potiers et Céramistes professionnels

Le Raku

Le Raku est une poterie de basse température, poreuse, revêtue ou non d’une glaçure, réalisée avec une argile de haute température (argile à grès ou argile réfractaire) augmentée d’une part importante de chamotte afin de supporter le refroidissement brutal auquel toutes les pièces de Raku sont soumises au cours de leur fabrication.

En effet, aux environs de 1000°C, la pièce incandescente est brutalement extraite du four à l’aide de pinces, mise au contact de divers combustibles (paille, copeaux, sciure, etc.) pour provoquer des effets de réduction et d’enfumage sous le contrôle immédiat du potier, puis plongée dans l’eau pour sceller les effets recherchés.

 

Origine :

Vers le milieu du seizième siècle, Chôjirô Raku créa un type spécial de poterie exclusivement destinée à la cérémonie du thé. Pour honorer sa mémoire, son fils Jôkei reçu d’un grand notable un sceau d’or portant le caractère raku, qui signifie “plaisir du loisir “.
Traditionnellement, les poteries de Raku sont exclusivement des bols à thé, généralement façonnés à la main ; la palette des glaçures plombifères qui les revêtent est limitée à trois couleurs : le rouge, le noir et le blanc.

 

Actualité :

Au Japon, le Raku est resté figé dans sa tradition. Mais les potiers occidentaux se sont emparés de cette technique relativement simple et l’ont adapté à leur sensibilité et à leur créativité propres, profitant justement de la spontanéité et de la liberté d’expression qu’elle permet.

Les Techniques céramiques Terres de Provence

Les Techniques céramiques Terres de Provence

Les Techniques céramiques Terres de Provence